Le club de Sam

Décembre 2020



Avant-propos :

- Aucune information ne sera donnée sur la localisation du site.
- Je ne souhaite pas faire d’échange de lieux.

***

Voici un lieu immense, pour lequel je ne vais tirer finalement que quelques photos pour la simple et bonne raison que, même si l'abandon en fait absolument aucun doute (quand un arbre pousse devant le seul et unique portail en principe...) mais le lieu est tellement propre que j'ai ressenti une profonde impression de malaise à l'intérieur, à tel point que je me demandais franchement si les proprios n'étaient juste pas en train de boire le café dans la pièce d'à côté, d'autant plus qu'il y a encore l'électricité.



L'entrée, si l'on contourne donc ce portail arborescent, n'est pas si difficile pour peu que l'on aime patauger dans l'eau glacée du mois de décembre, traverser la végétation et sauter une tranchée.
Je ressors partiellement sanguinolant mais à part ça tout va bien car j'ai un gigantesque domaine pour moi tout seul. Jadis on y faisait de nombreuses fêtes et maintenant, il ne s'y passe plus rien depuis des années déjà.
Le lieu reste assez bruyant, avec toutes les routes alentours et les voisins.
On commence donc par l'ancien bar à la déco totalement datée mais avec un charme dingue.





On remarquera des tableaux de gens divers et variés : Ventura, Carlos, Belmondo ou encore Coluche. Ils sont tellement fait n'importe comment et dans un goût douteux qu'il ne font pas honneur aux modèles d'origines. Claude François semble être le plus épargné.



Et du reste, après quelques ballades avec des accès très tordus dans des pièces à la propreté impeccable, je décide de partir vers d'autres horizons, ne me sentant pas vraiment à ma place.

***

Retour à la page d’accueil